Alice arrive

Je sors les cotillons et je danse en rond enrobé dans du jambon. La relecture d’Alice est enfin finie. Mieux encore, j’ai commencé à envoyer le manuscrit à des éditeurs. C’est une grande première pour moi. Je ressens autant d’émotions qu’un oisillon décollant du nid et menaçant de s’écraser au sol. Quoiqu’il advienne, j’aurais écrit le livre que je voulais écrire et je suis plutôt content de moi.

Je tiendrais évidemment au courant des futurs développements en espérant le meilleur. Paix et félicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *