Alice arrive

Je sors les cotillons et je danse en rond enrobé dans du jambon. La relecture d’Alice est enfin finie. Mieux encore, j’ai commencé à envoyer le manuscrit à des éditeurs. C’est une grande première pour moi. Je ressens autant d’émotions qu’un oisillon décollant du nid et menaçant de s’écraser au sol. Quoiqu’il advienne, j’aurais écrit le livre que je voulais écrire et je suis plutôt content de moi.

Je tiendrais évidemment au courant des futurs développements en espérant le meilleur. Paix et félicité.

Vœux pour 2017

Voilà un bon moment que je n’ai rien posté et pour cause : baisse de moral, baisse de motivation, peu d’inspiration. J’avais l’esprit ailleurs, occupé par des incertitudes et des interrogations personnelles. En proie au doute et à la perte de confiance, je peinais à trouver la moindre envie d’écrire. Pour résumer, cette fin d’année 2016 fut assez moribonde et peu propice à l’expression créative.

Mais pas de panique ! 2017 pointe le bout de son nez, apportant avec elle une excuse bien commode pour se ressaisir et repartir d’un bon pied. Je n’abandonne pas mes projets ! D’ailleurs, la correction d’Alice continue d’avancer lentement mais sûrement. J’ai grand espoir que cette année soit enfin l’année où j’estime mon travail fin prêt pour être proposé à l’édition.

En parallèle, je vais probablement continuer à raconter des historiettes sur ce blog. Je me suis énormément amusé avec la Caverne d’Alibasteuf et j’envisage de ne pas en rester là. Je compte poursuivre sous forme de chroniques les aventures de Sonya dans son multivers loufoque ouvert à toutes les parodies et les clins d’œil à la culture geek. À terme, peut-être que ça composera un recueil à compiler.

Par ailleurs, j’ai également quelques idées d’articles en stand alone qu’il me faudra concrétiser. Le plaisir est dans la diversité comme je me plais à le dire. Et j’espère que l’inspiration se saisira à nouveau de moi pour vous apporter divertissement et surprise !

En attendant, place aux vœux ! Avant-hier, j’ai lu un très joli billet d’une amie sur la Fesse-du-Bouc. Après ça, difficile de ne pas paraître rasoir et insipide. Peu importe, je vais quand même essayer de parler avec mon cœur (oui, je suis ventriculoque).

Pour cette année 2017, je vous souhaite bonheur et épanouissement. Puissiez-vous connaître la simple joie d’apprécier la vie et de partager l’amour. Aimez votre voisin et, par-dessus tout, aimez-vous vous-même. Vous êtes la personne avec qui vous allez passer toute votre vie, alors ne vous détestez pas et ne vous jugez pas trop durement. Soyez votre meilleur ami car, après tout, vous êtes le mieux placé pour ça.

Je ne vais pas m’étaler comme de la confiture. Aussi vous épargnerai-je le package classique de santé, volupté, réussite de vos projets, retour de l’être aimé, chance aux jeux, fertilité, réparation des clusters défectueux par poupée vaudou interposée et tutti quanti. À cela, je vais préférer une sortie discrète pour tenter d’aller mettre en application mes propres conseils.

Mais je reviendrai !

Le troglodyte se socialise

Bonjour Internet Mondial ! L’heure est venue pour moi de me connecter aux réseaux et de devenir un homme SOCIAL !

— Mais qui êtes-vous monsieur ? Rendez-nous notre troll des cavernes !

Menaces et ultimatums ne vous serviront pas plus que supplications et lamentations. Le troglodyte n’existe plus et rien ne le fera revenir ! J’ai décidé de rattraper mon retard et de rejoindre le monde moderne… mais pas trop vite non plus, il ne faudrait pas se faire un claquage. Pour des raisons évidentes de sécurité, je vais commencer mon échauffement sur Facebook. Ce sera déjà bien assez compliqué pour moi.

Cet article signe donc la toute première coopération entre mon blog et ma page Facebook. L’émotion m’étreint tandis que les cotillons pleuvent. Puisse cette alliance vous apporter sur un plateau de beaux articles confectionnés avec amour !

Des nouvelles de Novalie

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas posté de message. Il est grand temps d’y remédier.

-Mais qu’as-tu donc fait entretemps espèce de grand glandeur invétéré ?

Me demanderas-tu, ô toi lecteur imaginaire. Premièrement, sache que je suis de taille moyenne, et ensuite, que je suis effectivement un glandeur vétéran. J’ai donc bien glandé, avec force et justesse (des amies à moi). Accessoirement, j’ai également appris le code ASCII du Ç (alt+128). Indispensable pour briller dans les soirées mondaines ! J’ai aussi appris le code ASCII du nbsp (non-breaking space, alt+0160), mais lui il se voit moins…

Ah oui, j’allais presque oublié : j’ai terminé le premier jet de mon deuxième livre intitulé Novalie. Je vais donc m’attaquer pour de bon à la relecture d’Alice et peut-être enfin le proposer à l’édition. Une grande aventure en perspective.

Ceci étant, je vais essayer de surmonter ma paresse glandouillaire légendaire afin de poster à nouveau quelques billets. D’ailleurs je vous invite à patienter tranquillement en prenant un verre fruité au Bar de l’Allusion…

Ajout de nouvelles pages statiques

J’ai mis en ligne deux nouvelles pages statiques accessibles par le menu (ou en cliquant sur les liens ci-dessous) :

  • Livres : Les Gardiens du Pouvoir. Cette page présente l’univers dans lequel s’inscrivent les livres. J’y ai ajouté quelques commentaires personnels.
  • Alice. Cette page propose un synopsis de mon premier livre ainsi qu’une description de ses caractéristiques.

J’en ai profité pour réfléchir à un titre pour la saga. Je me suis arrêté sur Les Gardiens du Pouvoir pour le moment, mais ce n’est pas forcément définitif. De la même manière, les pages descriptives évolueront sans doute pour devenir plus attrayantes, il s’agit là d’un premier jet.

Je suis sur l’Internet Mondial !

C’est avec une larmichette d’émotion que je publie ce premier article. Il faut bien commencer quelque part. Bonjour Internet Mondial ! Bonjour à toi, lecteur, qui te seras suffisamment perdu dans les entrailles du web pour lire cet article.

Bon ce n’est pas tout ça, il y a beaucoup de travail à faire afin de rendre ce blog présentable.

Au boulot !